C’est le traitement des petits vaisseaux dilatés, bleus ou rouges et des veinules ou varicosités visibles sous la peau des jambes, avec un laser vasculaire spécifique.

La méthode : une coagulation et sclérose par laser

Deux types de lasers sont principalement utilisés : le KTP qui a une longueur d’onde de 532 nm et le Nd-Yag dont la longueur d’onde est le double (1064 nm). Ces différences de longueur d’onde expliquent leurs différences d’action. Le KTP est surtout indiqué pour les vaisseaux rouges très superficiels et de petit diamètre. Le Nd-Yag est conseillé pour les vaisseaux de plus gros diamètre et plus profonds comme pour les petites veines bleues.

Le tir laser va être capté par une cible (appelée chromophore) à l’intérieur du vaisseau : l’oxyhémoglobine qui a la couleur rouge. La conversion de la lumière laser en chaleur se fait alors plus intensément sur ces particules rouges. La forte augmentation de chaleur à cet endroit précis va permettre de détruire le vaisseau par coagulation.

J’utilise pour ma part le Nd-Yag du G-Max Pro® de la marque Syneron-Candela.

Conduite du traitement des varicosités par laser

 Il est préférable d’éviter de s’exposer au soleil 15 jours avant et 15 jours après le traitement.

Le déroulement de la séance se fait sans anesthésie, sous un flux d’air très froid qui réduira la sensation de chaleur et diminuera le risque de lésion cutanée à type de brûlure. Les tirs laser se font sur une petite zone ronde de diamètre prédéfini. Ils se succèdent de proche en proche, tout au long du vaisseau à traiter.

La chaleur captée par le vaisseau va déclencher un processus de coagulation de ses parois puis sa sclérose (fermeture). La sclérose se fera progressivement en plusieurs semaines. Pour des très fins vaisseaux rouges ou violacés, la sclérose peut être instantanée, entrainant sa disparition.

En ce qui concerne la durée des soins

Une séance dure en moyenne de 15 à 20 mn et peut se répéter après 2 mois.

Les avantages du laser vasculaire et résultats avant/après

L’avantage du traitement au laser est qu’il n’y a pas de piqure donc pas d’effraction de la peau. Aucun produit n’a besoin d’être injecté non plus. Aucun pansement n’est utile et il n’y a pas de risque d’ecchymose. Le traitement est efficace et nécessite moins de séances que la sclérothérapie car on peut traiter plus de vaisseaux dans la même séance.

 

Les effets secondaires et inconvénients de ce traitement

La sensibilité est variable suivant les zones. Les vaisseaux plus gros et plus profonds donnent des sensations plus douloureuses et sont plus résistants au laser.

Des petits points de croûtes brunes peuvent parfois apparaitre, notamment pour les vaisseaux rouges très superficiels (ou aussi pour la couperose) et perdurer quelques semaines. Des achromies (dépigmentations ou traces claires de la peau) ou bien des hyper-pigmentations (taches brunes) peuvent parfois apparaître sur les zones traitées. Elles sont généralement transitoires.

Il peut également se noter une provisoire accentuation de la visibilité de la varicosité pendant 1 à 2 semaines.

Vous souhaitez avoir des informations complémentaires à propos de ce traitement ?

Vous souhaitez effectuer ce traitement ?

Pin It on Pinterest